AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mon bateau de papier (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité


MessageSujet: mon bateau de papier (libre)   Dim 1 Juin - 15:57


la pluie tambourine sur les fenêtres. brise le silence de la pièce vide. j'entends des pas dans le couloir. les craquements du plancher. j'entends des murmures dans la pièce voisine. des chuchotements, des secrets. j'entends le bruit de ma respiration. le silence reposant des livres.
la pièce est simplement fournie. des livres jusqu'au plafond. une échelle en bois. et des canapés en cuir. c'était une bibliothèque de rêve. ce que j'avais toujours désiré. les livres sont les meilleurs amis de l'homme. ils permettent de ne plus penser à nos vies. de devenir une nouvelle personne. de voyager. de découvrir de nouveaux mondes. la lecture est la meilleure thérapie. celle qui m’exorcise. je m'approche de l'échelle et je monte la première marche. puis la deuxième. et la quatrième. en peu de temps ma tête touche le plafond. je regarde en bas. retient une envie de sauter. et je prends rapidement un livre. qu'importe le titre, l'auteur, l'année.
je m'en fous.
je me retrouve assise contre le mur. un livre sur la navigation entre les mains. je me laisse entraîner par les mots. et bercer par la pluie.   
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MESSAGES : 333

MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   Lun 2 Juin - 15:44

Il pleut. Il pleut trop fort pour aller dehors, trop fort pour traverser le jardin, trop fort pour aller voir la mer.
Tant pis.
Je ne sais même pas quelle heure il est. J’oublie tout, ici. Quel âge j’ai, qui je suis, ce que j’étais, l’heure qui tourne. J’oublie parfois les visages rencontrés dans le salon ou au détour d’un couloir. Je glisse ma tête dans l’encadrement de la porte, celle qui mène à la bibliothèque.
On dirait qu’il n’y a personne.
La bibliothèque c’est toujours mieux quand il y a personne. Personne pour te voir, personne pour te parler, pour te déranger, pour te demander comme ça va et qu’est-ce que tu lis. Alors j’avance entre les rayons et je fais glisser mes doigts sur les couvertures abîmées des livres.
Au final je prends un documentaire sur les oiseaux et je vais pour m’asseoir dans l’un des canapés. Je ne suis pas seul (et je me retiens de soupirer). Mon livre à la main, je vais m’asseoir à côté de la fille. Salut. Je dis.
Et j’ouvre mon livre.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   Lun 2 Juin - 17:29


mon navire se laisse bercer par les flots. la mer est calme. infinie. le ciel est vide de nuage. le soleil tape sur mon visage et me force à plisser les yeux. je suis la capitaine. chapeau sur la tête. un pull rayé sur le dos. je dirige librement mon navire sur les océans de ce monde. je ne me souviens plus d'où je viens. je ne me souviens plus où je vais. des nuages gris couvrent le soleil. le vent se lève. le ciel se met à pleurer. mes deux mains sur le gouvernail, je suis surpris par ce changement brusque de température. les vagues deviennent menaçantes. le bateau tangue de chaque côté. j'essaie de le stabiliser. il refuse. je n'ai plus aucun contrôle. je suis prisonnière de mon propre navire. le tonnerre gronde. les vagues engloutissent mon navire.
et mes poumons.
je ferme le livre et sursaute. y'a un gars à mes côtés. blond. pâle. très pâle. je ne peux retenir un soupire. ma solitude est brisée. je réponds à sa salutation par un simple hochement de tête. il tient un livre sur les oiseaux. Passionné par les oiseaux ?, dis-je simplement sur un ton qu'on pourrait qualifier de moqueur ou de condescendant. ma façon habituelle de parler. je trouvais cocasse qu'ils lisent sur les volatiles. dans la littérature, l'oiseau est symbole de liberté... tout comme les mers et les bateaux. nous sommes deux prisonniers avides de liberté.
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MESSAGES : 333

MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   Mar 3 Juin - 15:28

Je ne lis même pas. La seule chose que je fais, c’est tourner les pages et regarder les images. Mes pieds battent lentement contre le renflement du canapé.
C’est beau les oiseaux. Les plumes, la taille des ailes, l’impression de douceur et d’innocence de leur tête. On dirait des enfants, un peu. Je crois que j’aime ce livre et je m’en fiche de savoir le nom latin du moineau ou ce qui différencie l’aigle du faucon.
Elle me demande si je suis passionné par les oiseaux.
Je ris.
Mais doucement.
Non, je réponds. Je crois que j’aime juste tourner les pages et regarder les oiseaux. Je pose le grand livre entre l’espace de nos deux corps. Du doigt je montre les ailes et les plumes et les yeux et les becs. Et j’ai un sourire. Regarde. Je dis. Et je tourne quelques pages pour lui montrer.
J’aime le calme de la bibliothèque. Le bruit des pages qui se tournent et celui de la pluie contre les carreaux. Le bruit des respirations. Ça me donne envie de fermer les yeux,
Et de dormir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   Mer 4 Juin - 17:52


« j'aime juste tourner les pages et regarder les oiseaux. » il m'en montre un. c'était une illustration. une représentation d'un oiseau. réaliste. oui. mais pas un vrai volatile. une nouvelle page. une photo. une oie. blanche comme neige. page suivante. des illustrations d'ailes. de pattes. de becs. je fixais les pages. sans parler. sans sourire. puis mon regard dévie vers le garçon. je l'observe. il semble fatigué. ses paupières semblent lourdes. j'ai l'impression qu'il va s'endormir. je peux comprendre. le temps est gris. il pleut. c'est silencieux. il n'y a que lui et moi.
je me demande pourquoi il est ici. ce qui ne va pas dans sa vie. il m'apparaît jeune. enfin. un peu plus jeune que moi. quoique j'aille de l'air d'une gamine. je m'étire les bras dans les airs et me frotte les yeux. Tu aimerais être un oiseau ? j'ignore pourquoi j'ai demandé ça. sûrement pour faire avancer la discussion. puis, qui ne rêverait pas de voler dans les nuages ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

MESSAGES : 333

MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   Jeu 5 Juin - 19:05

Elle me demande si j’aimerais être un oiseau. Ça me fait sourire. Je ne sais pas. Je dis. Tu ne crois pas qu’on se fatigue à voler tout le temps, à avoir peur des choses qui bougent, à sans cesse fuir le danger ? J’ai refermé le livre, il se repose sur mes genoux. Ici il n’y a plus que le silence. Il est doucement troublé par le bruit de nos respirations et de la pluie sur les fenêtres. D’ailleurs la pluie qui tombe ça fait un sacré vacarme dans le silence. Elle est omniprésente, elle enveloppe les tympans, elle rentre dans la tête. Je pense que le seul avantage à être oiseau, c’est la capacité de voler. Ça signifie l’évasion.
Et pourtant.
On s’en passe bien de voler : on a dix mille moyens de s’évader de s’enfuir d’aller ailleurs loin, loin du monde. Alors on peut se contenter de regarder les oiseaux voler ou les poissons nager ou les bateaux naviguer ou les gens mourir.
Elle est partout l’évasion, l’échappatoire.
Il faut savoir la regarder.
Comment tu te sens depuis que t’es ici ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: mon bateau de papier (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

mon bateau de papier (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» eau libre
» Qui pourrait me donner une info sur ce bateau
» PROFILS (10 pixels / Mètre) Frégates E-71
» Reconstitution d'un bateau de l'âge du bronze
» un bateau portugais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ENDROIT :: HISTOIRES-