AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A deux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité


MessageSujet: A deux.   Dim 1 Juin - 15:37

DIZZIE/DIZ'



«  T'étais blessant, tu m'faisais mal, tu m'coupais, tu m'tuais. Tu m'rendais accro. Il fallait que ce soit toi. T'as brûler mon coeur, t'as torturé mon cerveau, mais mon dieu, que c'était agréable d'être salement amoureuse de toi. J'aurais voulu que ça dure toute ma chienne de vie. On s'aimait à en oublier nos démons, nous deux c'était plus fort que l'éclat d'un diamant. Mais nous deux, c'était avant. T'étais comme une galaxie et quand t'as explosé dans ma vie, t'a mis des étoiles partout ou c'était tout noir. Trouve moi. Et j'te raconterais tout..

J'te raconterais comment j'me suis retrouvé sur l'asphalte. J'te dirais à quelle point j'étais froide comme une plume quand j'étais gosse. J'te dirais à quel point j'ai envie de m'en aller quand t'es trop loin. Revient revient et j'te dirais tout ce que je ne t'ai jamais dit.

Je sais même plus où j'habitais avant de te voir. C'était près de la mer je crois. Dans mes souvenirs flous, j'me vois encore mettre mes pieds dans l'eau noire et glacée. Y avait les hautes herbes qui vibraient au son du vent. Après, j'suis partis. J'nous vois au pied d'un château. La fumée noire nous enveloppe. Elle est douce, comme une plume. Le nuage noir masque tes yeux, mais je les connais tes yeux, ils sont aussi bleus qu'un océan. Et puis, après c'est l'horrible cauchemar qui a commencé. T'étais là, hein ? Tu le sais. Tu le sais que pour toi j'ai tout fais. J'avais froid tous les soirs, tous les soirs je restais dehors pour toi. Je posais ma tête sur le parvis et j't'attendais. Quand tu venais me chercher, j'me laissais bercer.

Tu sais quand on me dit que tu n'existes pas, j'y crois pas. Ils me disent que ma vie c'est pas ça, ma vie c'est pas toi. Ils me racontent que je suis née sur la côte. Que j'avais une famille, même un frère tu vois. Et puis ils me montrent des images de moi, pâle, maigre. Il paraît que j'ai voulu me tuer. C'est faux, je ne les écoute pas. Mais au fond, je sais qu'ils ont raisons. Tu m'as détruite. Mais retrouve moi. Trouve moi. »

Un médecin et une infirmière la regardait écrire. Cet homme n'existait pas. Elle était folle.
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: A deux.   Dim 1 Juin - 15:41

A vous.
Revenir en haut Aller en bas
 

A deux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» des idées pour les deux ans de ma puce!!
» un ou deux verres !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ENDROIT :: LIENS-