AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cendres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité


MessageSujet: cendres.   Dim 1 Juin - 12:40

ASHE



Ils n’ont pas choisi n’importe qui. Parmi ces enfants, dans l’orphelinat délabré, les éclats de rire cristallins envahissent encore parfois sa mémoire, du temps ou le ciel était bleu et ou le monde avait encore des couleurs. Réminiscences du passé, dans le jardin floral, ou gambadait l’enfant pure. L’innocence même.

-Vassilissa.
Froideur incalculable, regard glacial, ses iris étaient deux boules de glace, sous lesquelles la banquise elle-même fondrait. Il l’observait, de la même manière qu’elle ; le fusil de précision niché contre son épaule, telle la caresse d’une amante. Seul le froissement de l’étoffe lui répondit, de la bellâtre agacée, lui arrachant l’arme, et la plaçant entre ses mains délicates. L’œil dans le viseur, un, elle se place, vise, deux, tire, trois. Là-bas, il s’effondre. Là-bas, le cœur percé, il git.
-si tu dois tirer, tire, le réprimandait-elle, telle une mère le ferait avec son enfant.
Il l’arrêtait, lui bloquait le passage, la forçait à l’observer dans les yeux ; mais elle ne se déroba pas. Elle plissait les yeux ; elle ne comprenait pas.
-que t’arrives-t-il ?
-ouvre les yeux, Lissa, cesse tout.
-mes yeux sont ouverts, frère.
-ta prochaine mission.
-eh bien ?
-c’est moi.
-cesse de parler par énigmes, tu sais que je déteste ça.
-non, tu adorais ça, gamine.
Elle se crispait.
-assez.
-tu verras. Ils te demanderont de prendre ma vie. Et tu le feras, tu es leur meilleur élément, Lissa.
Elle le regardait, sans comprendre, et pourtant il ne mentait pas. Elle savait quand il mentait, mais il ne mentait pas. Il ne lui avait jamais menti. Il était son frère de meute, son frère de cœur, son camarade, son coéquipier. Sans lui, elle n’était pas aussi efficace. Il le savait. Ils le savaient. Elle ne comprenait pas.
-pourquoi voudraient-ils ta mort ?
Douce anxiété sous les traits assurés de la donzelle ; sourcils froncés, la moue sérieuse, elle oscille sur le bord du précipice.
Il haussa les épaules.
-j’suis devenu encombrant, pas toi. Ils veulent un meilleur élément. Un seul.
Il saisit subitement le visage de Vassilissa entre ses doigts, et le rapprocha du sien. La rage couvait dans sa voix.
-lorsqu’ils t’ordonneront de me tuer, tu le feras.

Elle le fit.

louve tu étais, louve tu resteras.





Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: cendres.   Dim 1 Juin - 12:40

n'hésitez pas.  I love you  (faites attention, elle mord la gamine)
Revenir en haut Aller en bas
 

cendres.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [résolu] Dispersion des cendres !
» bague de diamants faite à partir des cendres d'animaux
» petition contre l' entrée des cendres du general aux Invalides
» soutenir le transfert des cendres du général BIGEARD aux Invalides
» Mercredi des cendres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ENDROIT :: LIENS-