AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 envole-moi (pv cléïa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité


MessageSujet: envole-moi (pv cléïa)   Lun 9 Juin - 16:07


Le vent souffle, toujours plus fort.
Tu aimes le vent, il est libre. Après tout c’est pas pour rien que l’expression « être libre comme l’air » existe. C’est beau la liberté, tu peux faire ce que tu veux, quand tu le veux. Tu peux partir, revenir, voyager, aimer. Et même si ça fait un peu peur, c’est pas très grave. Il faut aimer la liberté, faut la chérir après l’avoir durement gagner.
Mais toi tu sais pas vraiment si t’es libre.
T’aimes à le croire en tout cas, parce que t’es ici aujourd’hui.
Tu l’as décidé et ça c’est la liberté. Alors t’es un peu libre, pas autant que le vent. Ça non, mais en même temps, tu n’es pas le vent donc c’est pas si mal au final.
Pis tu t’en contentes parce que l’endroit est bien, il est beau. D’ici on peut voir la mer. Bon p’t-être pas là où tu es mais t’arrives à sentir l’air marin, ça compense un peu.
Et puis ici, les jardins sont jolis sous le vent, alors tu les regardes, là assis sur la balançoire. Le vent ne la balance plus depuis quelques temps, trop immobilisée par ton poids. Tu pourrais en être désolé, mais tu n’en fait rien.
Tu ne fais rien. Tu restes aussi immobile que cette balançoire, les cheveux ébouriffés, les mains croisées sur tes jambes et les pieds frôlant l’herbe quasi disparue. Aujourd’hui, le temps te parait assez long. Tu ne trouves rien à faire.
Tu attends peut-être un changement. Que le ciel se mette à pleurer ou qu’une chouette vienne te délivrer un message. Banal ou confidentiel, peu importe.  
Tu n’es pas vraiment exigeant là-dessus. Donc tu attends, chemise et pantalon au vent.
Autour de toi peu de monde. Ils ne doivent pas aimer le vent ou la nature tout simplement. Que font-ils là alors ? Tu ne sais pas. Comme toi surement, sans l’être réellement. Ils sont peut-être dans les champs ou en train de lire à la bibliothèque ? Tu espères qu’il y aura quelque chose de bon au dîner. Pas que ça ne l’est pas habituellement mais tu préfères espérer quand même, au cas où. Alors tu te mets à attendre le dîner, pour avoir quelque chose de concret à attendre, au moins pour les prochaines heures.

 
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: envole-moi (pv cléïa)   Sam 14 Juin - 20:17


Un pied de chaque côté.
T'aimerais bien être à la fois à l'extérieur et à la fois à l'intérieur. Un peu comme les murs de ta demeure, comme ça, tu pourrais respirer l'air frais, pas pourrir entre quatre murs et un plafond trop petit pour ta petite taille, mais tu pourrais être aussi en sécurité. Et puis t'aurais été utile si t'étais un mur, parce que s'il en manque un. C'est tout qui s'écroule.
Faut que tu te bouges.
Tu sais que dans les quelques minutes qui arriveront, quelqu'un viendra te dire que tu gènes le passage dans l'entrée ou que la porte ouverte, ça fait des courants d'air. T'as pas envie qu'on te fasse une remarque ou qu'on te prenne pour une folle, les jambes écartées entre l'entrée et la sortie. De toute façon, t'es tout le temps prise pour une dingue, parce qu'aujourd'hui t'es encore triste. Et c'est la tristesse qui rend les gens fous, les gens qu'on croise à tous les coins de rues, qui commettent des folies, des gens dont on a peur, des gens qu'on insulte intérieurement, des gens qui boivent pour oublier.
Vous êtes de ces gens-là.
Tu te décides à t'éloigner de la maison, t'aimerais bien arriver à plus penser. Tu te demandes ce que ça fait de ne pas avoir un brouhaha dans ta tête, parvenir à faire quelque chose sans sentir sa présence, sans constamment penser à lui. Tu ne sais même plus ce que ça fait d'être heureuse. T'es encore pied nus, en réalité, tu ne sais même plus où sont passés tes godasses, peut-être qu'on te les a piqués, peut-être que tu les as perdues. Encore une fois, tu te dis que t'aime bien ce sentiment de liberté, mais que t'aime pas la sensation de ne pas être en sécurité.
Et puis merde tu t'en fous.
Tu marches jusqu'aux balançoires, y a presque personne, sauf une. Mais une c'est presque rien. T'oses pas le déranger, de toute façon comment tu le ferais ? Il n'y a plus personne pour t'entendre parler, encore moins pour t'entendre marcher. Tu prends la balançoire d'à côté, tu ne touches pas le sol même sur la pointe des pieds.
T'arrive pas à te balancer.
Tu te sens bête, parce que c'est l'un des principes de ce jeu. Futile et amusant. Complètement délirant. Tu regardes le garçon et tu baisses les yeux. Tu le regardes de nouveau puis tu les rebaisses. Tu ne peux pas. Encore une fois. T'aimerais bien qu'il comprenne sans que t'ai à le lui dire, mais de vos jours, les gens ne savent pas lire dans les pensées.

« - Tu pousses ? »

Ta voix est grave, comme un piano plus accordé, comme un piano abandonné.
Revenir en haut Aller en bas
 

envole-moi (pv cléïa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La menace de désertification pèse sur la planète
» Une jeune-fille élève fusilier marin...
» Une fois de plus Vivi-Xx s'envole vers d'autres cieux
» Envole-Moi [PV Amy]
» Viens Joséphine dans ma machine qui vole, qui vole s’envole comme une folle. | June.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'ENDROIT :: HISTOIRES-